Tro Breizh des solutions zéro déchet

Le projet : aller à la rencontre des acteurs professionnels et publics qui arrivent à générer moins de déchets que les autres. Pendant 10 semaines, nous allons donc aller visiter les entreprises, commerces, établissements scolaires, collectivités territoriales, restaurants, lieux de tourisme, îles… qui ont des fonctionnements un peu différents, et parviennent ainsi à réduire leurs poubelles. Nous voulons tout savoir sur leur quotidien, leurs difficultés, leurs victoires, leurs motivations, et les conséquence de cette démarche pour eux.

C’est Claire, la fondatrice de Côte Waste, qui va représenter l’association et sillonner les routes des 5 départements de la Bretagne historique sur son cheval de fer*. Ce ne sont pas moins de 1500km à parcourir à bicyclette, qu’il pleuve ou qu’il vente, pour aller observer la réduction des déchets en cours en Bretagne ! Parce qu’il s’en passe des choses dans la région, et nous on a envie d’en parler !

Plus de 40 structures bretonnes participent au projet ! Nous les remercions pour leur accueil.

Pendant le voyage, nous vous raconterons les péripéties et les rencontres qui ne manqueront pas de pimenter la route de Claire. Et après le voyage, c’est sous forme de livre que nous souhaitons vous donner les résultats de notre enquête. L’idée que nous avons derrière la tête? Diffuser au plus grand nombre les pratiques observées pendant le périple !

* le cheval de fer est un clin d’œil au mot vélo en breton, qui se dit littéralement cheval de fer (marc’h-houarn).

Nos partenaires dans cette aventure :

Nicolas des Routes de la transition (près de Guingamp) : il fabrique à Claire un vélo sur-mesure et fait à partir de récupération ! Rien que ça ! Il faut dire que Nicolas est le spécialiste du vélo zéro déchet, on ne pouvait rêver mieux comme partenaire technique.

Radio Kerne (Ploneis) : un des partenaires de Côte Waste depuis le début. Ils nous laissent squatter leur antenne pour des chroniques en breton (c’est la radio toute entière qui diffuse en breton), et des interviews régulières. Une fois encore ils nous ont dit oui, nous raconterons donc le voyage sur leurs ondes. Mersi bras deoc’h !

Laurie-Anne Courson : documentariste talentueuse et engagée, elle nous accompagne dans ce projet pour réaliser un format court sur le périple : « J’ai décidé de filmer Claire dans son aventure, car au-delà des valeurs qu’elle incarne et défend au quotidien, c’est avant tout l’histoire d’une femme qui enfourche, non sans peine, son cheval de fer et distille sur sa route des petits cailloux plein de promesses. »

Naeco (Plouhinec 29) : ce chouette lieu d’accueil entre bois et mer nous soutient en participant à notre équipement. Il faut dire que la nature et les activités sportives sont leurs deux thèmes de prédilection. Nous n’en sommes pas à notre premier partenariat, car nous avons déjà organisé un atelier vélo dans leur magnifique lieu. Et ça risque de ne pas être le dernier non plus!

le Symeed29 et sa marque S’y mettre : nous travaillons déjà régulièrement en collaboration avec le Symeed29. S’il fallait le définir, nous dirions que c’est un facilitateur de réduction des déchets dans le Finistère, et un très bon soutien pour tous ceux qui souhaitent repenser leur habitudes de consommation, qu’ils soient particuliers, professionnels ou publics. Nous collaborerons dans ce voyage pour donner encore plus de visibilité au projet.

Publigraphic est une entreprise de sérigraphie basée à Pont-L’abbé, en recherche permanente d’améliorations pour diminuer l’impact sur l’environnement, optimiser les matières, trouver de nouvelles filières de valorisation, accompagner les clients dans le choix de matières plus durables… Publigraphic soutient le projet et met ainsi son savoir-faire à l’œuvre pour faire flotter le logo de Côte Waste sur Marc’h, le cheval de fer, grâce à des chutes de matière.

En plus des encouragements répétés quand on passe, pour le travail réalisé dans le coin avec la réduction des déchets, la T4 Klinik a décidé d’encourager aussi ce projet en devenant sponsor du Tro Breizh. Merci à eux!

Merci aussi à la ville de Plouhinec qui a décidé de concrétisier son soutien au Tro Breizh en accordant une subvention exceptionnelle. Mersi Bras deoc’h!
Côte Waste est basée à Plouhinec, et cette commune sera le point de départ de toute l’aventure du Tro Breizh. Rendez-vous à Poulgoazec le 24 avril!

Nous adressons également un grand merci à toutes les personnes et structures qui nous ont soutenus jusqu’à présent dans ce projet. Sans vous, pas de projet :
– les porteuses et porteurs des initiatives qui sont sur la route du tour et qui nous ouvrent leurs portes
– les dizaines de personnes qui nous ont donné des contacts, des bonnes adresses, et témoigné leur soutien via les réseaux, par mail et par téléphone ! Quelle énergie !
– celles et ceux qui vont héberger Claire et l’accompagner sur des étapes à vélo
– les adhérent(e)s de Côte Waste qui s’investissent dans le projet et aident à le construire
– mention spéciale à Claude pour son aide, ses bonnes idées, ses expériences, le home trainer, le prêt de matériel, et le soutien permanent ! Big up à Laurie-Anne, vrai moteur dans toute cette aventure!
– les réseaux locaux qui ont relayé notre recherche d’initiatives (le REEB, la CCI de Quimper, le G4DEC).
– les médias qui ont réalisé des sujets sur le Tro Breizh (France Bleu Armorique et Breizh Izel, le Télégramme, RCF, Eco-Bretons, C Breton, Ouest-France), et qui vont nous suivre pendant le tour.

Pour suivre l’aventure, vous pouvez
– vous abonner à la newsletter du site et être informé(e) dès qu’un nouvel article est publié
– nous rejoindre sur les réseaux (Facebouc – il y a même un groupe dédié et Insta)
– vous abonner à la chaîne Youtube pour vivre le tour en images